Interventions en espaces confinés

Les espaces confinés

Les espaces confinés sont des volumes partiellement ou totalement fermés qui n’ont généralement pas été conçus pour être occupés en permanence par du personnel. Les opérations qui s’y déroulent (interventions en espaces confinés) sont alors définies comme exceptionnelles, que ce soit au stade de la fabrication de ces espaces, de leur entretien (nettoyages en particulier) ou de leur maintenance (vérifications périodiques, réparations).

Domaines d’application :

  • Postes de relèvements, de chloration, d’ozonisation en traitement des eaux
  • Vides sanitaires, égouts, collecteurs visitables, conduites
  • Mines, galeries longues et étroites
  • Citernes, réservoirs, cuves
  • Puits, fosses, silos et caves

Interventions en espaces confinés

Principaux risques

La majorité des accidents, souvent graves voire mortels, qui surviennent lors d’interventions en espaces confinés est liée à une atmosphère déficiente en oxygène, à la présence de gaz ou de vapeurs toxiques ou encore à une explosion ou à un incendie. Ce seront donc les premiers risques à évaluer dans le cadre de l’élaboration d’une procédure de travail.

Asphyxie, l’anoxie ou l’hypoxie : absence transitoire ou définitive d’oxygène pouvant entraîner la mort
Intoxication : l’intoxication se caractérise par l’inhalation ou absorption d’un gaz ou d’un produit toxique (hydrogène sulfuré, monoxyde de carbone, acide cyanhydrique) pouvant entraîner la mort.
Explosion et incendie : la présence de gaz inflammables (gaz naturel, butane, propane, vapeurs d’hydrocarbures) ou de poussières pouvant créer des risques d’incendie et d’explosion.

Prévention des risques en espaces confinés

Avant toutes interventions en espaces confinés, il convient d’organiser à l’avance la faisabilité et de recenser les moyens de prévention nécessaires. Outres les EPI classiques (casques, gants, chaussures de sécurité, bottes, etc.), il conviendra de disposer aussi d’un détecteur 4 gaz (gaz explosifs, manque d’oxygène, monoxyde de carbone et hydrogène sulfuré) et d’un masque auto-sauveteur pour les évacuation d’urgences …

La formation CATEC®

Depuis Novembre 2016, tout individu intervenant en espaces confinés dans le secteur du traitement des eaux et de l’assainissement doit disposer de l’habilitation CATEC® (Certificat d’Aptitude à Travailler en Espaces Confinés) délivré lors d’une formation reconnue par l’Etat. Celle-ci se décline en deux types en fonction du fait qu’on soit intervenant (habilitation CATEC® Intervenant) ou surveillant (habilitation CATEC® surveillant)

Avec près de 35 000 travailleurs dans le domaine du traitement de l’eau et de l’assainissement, la formation CATEC® est devenu une nécessité pour la sécurité au travail. Elle reprend les éléments des recommandations R447 de Juin 2009 et R472 de Novembre 2012. Ces recommandations préconisent un socle de formation commun pour les travailleurs du secteur de l’assainissement afin d’améliorer les pratiques essentielles à la sécurité.

⇒ En savoir plus sur la Formation CATEC ®

Détecteur gaz portable et balises pour espaces confinés

En espaces confinés, le modèle le plus couramment utilisé est le détecteur 4 gaz qui mesure simultanément les gaz explosifs (méthane), la présence d'oxygène (O2), le monoxyde de carbone (CO) et l'hydrogène sulfuré (H2S).

Détecteur 4 gaz portable X-am 2500 (EXPLO, O2, CO, H2S)

Détecteur 4 gaz portable MX4-Ventis (EXPLO, O2, CO, H2S)

Détecteur multigaz ATEX (jusqu’à 5 gaz) VENTIS PRO

Balise de détection gaz géolocalisée G7 EXO

Equipement de protection respiratoire pour espaces confinés

Pour l'évacuation d'urgence, le masque auto-sauveteur est un EPI incontournable. Il est aussi possible de s’équiper en ARI pour évoluer en espace confiné sur une plus longue durée.

Appareil autonome d’évacuation M20.2

Masque auto-sauveteur (masque de fuite) OXY 3000/6000

Dispositif d’évacuation à air comprimé Saver CF 

Appareil respiratoire isolant complet - Kit R-Pas