Explosimètres, détecteurs de gaz inflammables, mesure de la LIE

Les explosimètres sont des détecteurs de gaz inflammables utilisé pour la détection de fuite de gaz explosifs comme le gaz naturel, le GPL (butane, propane), le pentane, l'hydrogène, les hydrocarbures, les alcools, les solvants, l'ammoniac, etc. Ils détectent les gaz inflammables et mesurent leur quantité dans l'atmosphère en fonction de la Limite Inférieure d'Explosion (LIE). On distingue deux technologies de cellules pour la détection des gaz explosifs : les capteurs catalytiques (les plus couramment utilisés) et les cellules infrarouges en cas de conditions environnementales sévères.

Nos détecteurs de gaz explosifs (fixes et portables)
  1. Explosimètre modulaire ATEX pour la détection de gaz explosifs (gaz naturel, butane, propane, hydrocarbures, solvants, alcools) avec possibilité de rajouter des cellules O2, CO, H2S.

    • Détection des gaz : gaz combustibles de 0 à 100 %  LIE
    • Matériaux en polycarbonate avec surmoulage robuste et étanche.
    • Alarme sonore (95 dB à 30 cm), visuelle et vibrante.
    • Batterie longue durée, 12 heures d'autonomie en continue.
    • Pompe clipsable d'échantillonnage en option pour les prélèvements.
  2. L’explosimètre ATEX Dräger Xam-EXPLO est un détecteur de gaz explosifs comme le gaz naturel, le butane, le propane, les hydrocarbures, les solvants, les alcools, et certaines vapeurs organiques. Petit, léger et d’une grande autonomie, il indique en temps réel la limite inférieure d’explosivité en %LIE

    • Possibilité de rajouter 3 autres capteurs gaz pour faire un détecteur 4 gaz (EXPLO, O2, CO, H2S)
    • Pompe de prélèvement en option pour les échantillonnages à distance (autorisation d’accès)
    • Protection contre l’eau et la poussière (IP67)
    • Durée de vie du capteur supérieure à 4 ans
    • Autonomie de 12h
  3. Le détecteur 4 gaz portable Ventis MX4 très prisé des intervenants en espaces confinés (voir formation CATEC) détecte les gaz explosifs (0-100% LIE), le manque d'oxygène (O2), le monoxyde de carbone (CO) et l’hydrogène sulfuré (H2S). Il peut être utilisé en mode diffusion ou en mode prélèvement des gaz à distance grâce à la pompe clipsable VSP en option.

    • Détecteur 4 gaz ATEX : Gaz explosifs (0-100% LIE), O2, CO, H2S, peut également recevoir les cellules NO2 ou SO2
    • Alarmes sonore 95 dB, visuelles et vibrantes pour 2 seuils, la VLE et la VME (valeur limite et moyenne d’exposition)
    • Appareil très robuste, antichocs, résistant à l'eau et poussière (IP66 et IP67)
    • Petit et compact : premier détecteur multigaz de la taille d'un monogaz
    • Pompe clipsable VSP (option) pour prélever des gaz à distance jusqu’à 30 m
  4. Le détecteur 4 gaz portable X-am 2500 (Gaz explosifs 0-100% LIE, O2, CO & H2S) a été spécialement conçu pour l’industrie, l'assainissement, les travaux publics ou les interventions en espaces confinés (CATEC). C'est un appareil polyvalent, performant, d’un excellent rapport qualité/prix garantissant un niveau de sécurité élevé avec des coûts d’exploitation très faibles.

    • Détecteur 4 gaz portable ATEX pour la détection des gaz explosifs (0-100% LIE), O2, CO, H2S, peut également recevoir les cellules NO2 ou SO2
    • Grand écran LCD : navigation facile, lecture aisée des concentrations gaz
    • Conception ergonomique, robuste, étanche à l'eau et poussière (IP67)
    • Batterie longue durée T4 NiMH (temps de charge inférieur à 4 heures)*
    • Pompe clipsable en option pour les prélèvements des gaz à distance jusqu’à 30 m
  5. Le détecteur gaz fixe SensePoint d’Honeywell est un transmetteur gaz économique et performant pour les installations fixes de détection gaz. Il est adapté pour fonctionner dans les atmosphères potentiellement explosives (zones ATEX) et détecte les gaz explosifs (hydrocarbures, solvants, alcools), les gaz toxiques (Cl2, CO, H2S, NH3, NO2, SO2) et le manque d’oxygène (N2, O2).

    • Certifié ATEX II 2 GD (gaz et poussières) et conforme aux normes CE sur la compatibilité électromagnétique
    • Cellules hautes performances électrochimiques Surecell Honeywell
    • Boîtier de raccordement quadri-directionnel rendant l'installation simple et rapide
    • Indice de protection IP65 contre les infiltrations d'eau et de poussières
    • Solution économique et performante avec un excellent rapport qualité / prix
  6. Certifié SIL2, le détecteur de gaz fixe OLCT100 est disponible en version ATEX pour les gaz explosifs ou intrinsèquement sûres (SI) pour les gaz toxiques. Avec près de 150 gaz répertoriés, ce détecteur gaz sortie linéaire 4-20 mA est adapté pour la détection des gaz explosifs (hydrocarbures, solvants, alcools), toxiques, asphyxiants et les fuites de fluides frigorigènes (fréons, HFO, CFC, HFC).

    • Détecteur de gaz fixe gaz explosifs, hydrocarbures, solvants, toxiques, fréons, COV, CO2
    • Certification ATEX & SIL 2 pour versions catalytiques et infrarouges
    • Carter en aluminium peinture époxy (INOX 316L en option)
    • Sorties pont de Wheatstone ou linéaire 4-20 mA
    • Alimentation variant de 15,5 à 32 VCC selon l'utilisation
  7. Le SensePoint XCD est un détecteur gaz ATEX avec afficheur et relais d’alarme pour la détection des gaz explosifs (hydrocarbures, solvants, alcools), toxiques (CO, H2S, NO2) ou asphyxiants (manque d'oxygène ou CO2). Un écran LCD rétro éclairé tricolore indique clairement et immédiatement l’état de l’appareil (alarmes gaz, défauts, etc.), même lorsque celui-ci est éloigné.

    • Détecteur gaz fixe TOUT-EN-UN pour la surveillance des gaz explosifs, toxiques ou asphyxiants
    • Afficheur LCD, relais d’alarme, relais défaut, sorties 4-20 mA et RS485 Modbus
    • Alimentation 15,5 à 32 VCC, sortie linéaire 4-20 mA et sortie relais
    • Certifications ATEX Ex II 2 GD Ex d IIC T6 (gaz et poussières)
    • Boîtier en alliage d'aluminium LM25 ou en acier inoxydable 316 avec peinture époxy
  8. Le KwikSense est un transmetteur gaz numérique ATEX dédié à la détection de gaz inflammables, toxiques et les COV. Il dispose d’un afficheur, de sorties 4-20 mA et relais pour la détection des gaz Br2, C2H2, C2H3Cl, C2H6O, C3H8, C4H10O, C6H6, CH3OH, CH3SH, CH4, CH2O, Cl2, CO, CO2, COCl2, CS2, ETO, GPL, H2, H2O2, H2S, HCl, HC, HCN, HF, NH3, NO2, O2, O3, PCl3, PH3, POCl3, SO2 & COV.

    • Transmetteur gaz numérique ATEX pour la détection de gaz explosifs, toxiques, asphyxiants et les COV
    • Afficheur numérique et LED tricolores pour signaler l’état du détecteur
    • Boîtier résistant, antidéflagrant avec un alliage en aluminium coulé
    • Sorties 4-20 mA, MODBUS et 1 ou 3 relais suivant le modèle
    • Excellent rapport qualité/prix avec de nombreux accessoires disponibles.
  9. Disponible pour la détection des hydrocarbures et du dioxyde de carbone (CO2), le détecteur gaz infrarouge GD10P est la référence en matière de détection de gaz sur les plateformes de forage offshore. La conception optomécanique du détecteur est si stable qu’elle lui confère un temps de réponse extrêmement rapide et une durée de vie exceptionnelle.

    • Détecteur gaz fixe technologie infrarouge : vapeurs d'hydrocarbures et CO2
    • Temps de réponse très rapide et durée de vie exceptionnelle (> 15 ans)
    • Fonction autotest continu : signale les défauts d’optiques ou dysfonctionnement au système de contrôle
    • Pas d’effet de saturation : le détecteur est capable de mesurer des concentrations de gaz allant jusqu’à 100 % vol
    • Calibration au départ usine, pas de recalibration sur site
  10. Le détecteur de gaz explosifs SearchPoint Optima Plus a été spécialement étudié pour la détection des hydrocarbures dans des atmosphères certifiées potentiellement explosives (ATEX). Avec un temps de réponse très rapide et une très large gamme de gaz disponibles, il est particulièrement adapté sur les plateformes offshores, les terminaux pétroliers et gaziers, les raffineries, etc.

    • Technologie infrarouge IR avec une double source de 4 faisceaux
    • Plus de 100 courbes d’étalonnage disponibles (hydrocarbures, solvants, alcools)
    • Temps de réponse très court (T50 < 3 secondes - T90 < 4 secondes)
    • Certifications et d'homologations mondiales ATEX, IECEx, UL et CSA
    • Très haute fiabilité avec un MTBF supérieur à 28 ans
  11. L’OBSERVER-i est un détecteur de fuite de gaz à ultrasons de troisième génération permettant de détecter rapidement les fuites de gaz sous pression (dès 2 bars). C’est le premier détecteur à ultrasons équipé d'un réseau neuronal artificiel (RNA) qui s'appuie sur une technologie brevetée pour détecter uniquement les fuites de gaz en supprimant les bruits de fond indésirables.

    • Détecte rapidement les fuites de tous les gaz sous pression (2bars)
    • Large champ de détection en gardant l’immunité des fausses alarmes
    • Couverture de détection homogène jusqu’à 28 mètres de distance
    • Fonction de test automatique Senssonic™ brevetée et éprouvée
    • Solution très économique en plein air où les détecteurs classiques sont inefficaces
  12. Le détecteur Searchline® Excel est une barrière linéaire de détection gaz composée d’un émetteur infrarouge et d’un récepteur pouvant se trouver jusqu’à 200 mètres de distance. Elle est particulièrement adaptée pour la détection de méthane, pentane, éthane, butane, propane, éthanol, éthylène, méthanol, propylène en pétrochimie et dans les zones de stockage à grande échelle.

    • Détection extrêmement précise d'hydrocarbures sur des distance pouvant aller jusqu’à 200 mètres
    • Temps de réponse très rapide avec un T90 inférieure à 3 secondes.
    • Sortie linéaire 4-20 mA et Modbus RS485 multipoint.
    • Installation et mise en service simples, un seul système remplace plusieurs appareils ponctuels
    • Homologations de sécurité : ATEX, IECEx, UL, CSA, FM et GOST

Les explosimètres ou détecteurs de gaz inflammables (fixes ou portables) se déclinent en deux grandes catégories suivant la technologie de cellules utilisée.

Détecteurs de gaz explosifs à cellule catalytique 

Les cellules à diffusion catalytique sont les dispositifs les plus utilisés pour la détection des gaz et des vapeurs combustibles. Le principe de la mesure est une corrélation entre la présence de gaz inflammables et l’élévation de la température du filament. Cette élévation de température est ensuite traduite par une grandeur quantifiable : la LIE (limite inférieure d’explosivité). D'un excellent rapport qualité/prix, cette technologie de mesure présente cependant des inconvénients :

  • Ne peut fonctionner qu'avec une teneur minimale d'oxygène supérieure à 10% (totalement inefficace en milieu inerte).
  • Ne discrimine pas le ou les gaz explosifs en présence (même principe que la balance de pesée : elle donne le poids mais ne dit pas qui est sur la balance).
  • Une usure prématurée en cas de détection fréquente ou permanente de gaz explosifs (même en cas de faibles valeurs LIE).
  • Une grande sensibilité aux poisons comme le silicone, le plomb ou les composés soufrés.

Détecteurs de gaz inflammables à cellule infrarouge 

Les cellules à absorption infrarouge sont principalement utilisées pour la détection de certains gaz explosifs (quand la courbe IR est disponible). C'est une technologie plus onéreuse que la technologie à diffusion catalytique mais qui présente de nombreux et réels avantages techniques :

  • Très longue durée de vie.
  • Ils ne sont pas sujets à la présence permanente de gaz inflammables, ni même à une saturation de la cellule (mesure supérieure à 100% de la LIE).
  • Immunité contre les poisons comme les silicates ou l’H2S.
  • Fonctionnement possible en atmosphères inertes (sans oxygène).
  • La mesure est quasiment infaillible puisqu’en cas de panne le détecteur se met systématiquement en alarme.

En revanche, les capteurs IR ne fonctionnent pas avec les cellules monochromatiques comme l’hydrogène.

Explosimètre ATEX

L'homologation ATEX (pour ATmosphère EXplosive) indique la capacité d'un équipement à intégrer une zone à haut risque d'explosivité en ne favorisant pas le déclenchement d'une explosion (flamme, étincelle, etc.). Un explosimètre ATEX (ou un détecteur de gaz explosif ATEX) homologué pour une utilisation en atmosphère explosive garantit une sécurité maximale pour l'ensemble des équipes intervenant en zone à risque.

C’est un équipement de protection individuel utilisé en version portable dans de nombreux secteurs d’activités comme les industries pétrolières ou gazières, la chimie lourde, la métallurgie, le traitement de l’eau et l’assainissement. On retrouve également ces EPI pour sécuriser une opération d'entrée en espaces confinés (dans le cadre du dispositif CATEC) et les travaux publics. Il fait également partie intégrante de l'équipement pompier.

Parallèlement, il est aussi déployé en version fixe connecté à une centrale de détection gaz ou un automate de sécurité. Le transmetteur de gaz inflammable permet de sécuriser des installations entières sujettes à ce type de risques.

LIE des gaz inflammables les plus courants 

Limite inférieure d’explosivité exprimée en pourcentage du volume total (%/vol.).
Acétone : 2,5 % - Acétylène : 2,5 % - Ammoniac : 15,0 % - Benzène : 1,2 % - Butane : 1,9% - Ethanol 3,3 % - Hydrogène : 4,0 % - Monoxyde de carbone : 12,5 % - Méthane : 5,0 % - Méthanol : 6,0 % - Pentane : 1,4 % - Propane : 2,1 % - Styrène : 0,9 % - Toluène : 1,1 % - Xylène : 1,1 %
Pour le benzène, le styrène, le toluène et le xylène voir aussi la page détection des composés organiques volatils.