Formation CATEC : Certificat d'Aptitude à Travailler en Espaces Confinés

Le dispositif CATEC® répond à la volonté des acteurs du domaine du traitement de l’eau potable et de l’assainissement de créer un socle commun de compétences intégrant les bonnes pratiques de prévention des risques lors des interventions en espaces confinés. Il concerne aussi bien les intervenants, qui doivent connaître et maîtriser les risques et savoir mettre en œuvre les procédures d’alerte, de secours et d’évacuation que les surveillants qui assistent et suivent le déroulement des opérations du début à la fin.

Nos Équipements de protection individuelle (EPI) CATEC
  1. Le détecteur 4 gaz portable Ventis MX4 très prisé des intervenants en espaces confinés (voir formation CATEC) détecte les gaz explosifs (0-100% LIE), le manque d'oxygène (O2), le monoxyde de carbone (CO) et l’hydrogène sulfuré (H2S). Il peut être utilisé en mode diffusion ou en mode prélèvement des gaz à distance grâce à la pompe clipsable VSP en option.

    • Détecteur 4 gaz ATEX : Gaz explosifs (0-100% LIE), O2, CO, H2S, peut également recevoir les cellules NO2 ou SO2
    • Alarmes sonore 95 dB, visuelles et vibrantes pour 2 seuils, la VLE et la VME (valeur limite et moyenne d’exposition)
    • Appareil très robuste, antichocs, résistant à l'eau et poussière (IP66 et IP67)
    • Petit et compact : premier détecteur multigaz de la taille d'un monogaz
    • Pompe clipsable VSP (option) pour prélever des gaz à distance jusqu’à 30 m
  2. Le masque auto sauveteur M20.2 – bien connu des utilisateurs qui suivent la formation CATEC – est le plus petit et le plus léger des appareils autonomes du marché. Compact et ergonomique, il peut être porté sans gêne à la ceinture et est plébiscité pour les évacuations d’urgence en espaces confinés, dans l’assainissement et le traitement de l’eau.

    • Masque auto sauveteur à oxygène comprimé pour les évacuations d’urgence en espaces confinés ou environnements fortement pollués
    • Appareil autonome d’évacuation le plus compact et le plus léger du marché avec un poids inférieur à 1 kg
    • Durée limite d’utilisation : 15 ans avec reconditionnement tous les 5 ans
    • Durée d'utilisation en évacuation / en attente : 15-20 minutes / 32 minutes
    • Temps de mise en place rapide, inférieur à 10 secondes
  3. ​Les masques auto-sauveteurs à oxygène chimique sont faciles et rapides à manier même dans les conditions les plus extrêmes. Dotés d’un embout buccal très confortable, ils sont légers, compacts et se caractérisent par leur faible résistance respiratoire. Deux modèles sont disponibles avec une autonomie d’air respirable de 30 minutes (Oxy 3000) ou 60 minutes (Oxy 6000).

    • Masques auto-sauveteurs autonomes 30 ou 60 minutes pour les évacuations d’urgence en environnements fortement pollués
    • Durée limite d’utilisation : 10 ans sans entretien ou reconditionnement particulier (le plus économique du marché dans le temps)
    • Mécanisme d’ouverture à une main adapté aux gauchers et aux droitiers
    • Deux modèles disponibles : 30 ou 60 minutes d’air respirable
    • Matériaux antistatiques (idéal si risque d’explosion)
  4. Le détecteur 4 gaz portable X-am 2500 (Gaz explosifs 0-100% LIE, O2, CO & H2S) a été spécialement conçu pour l’industrie, l'assainissement, les travaux publics ou les interventions en espaces confinés (CATEC). C'est un appareil polyvalent, performant, d’un excellent rapport qualité/prix garantissant un niveau de sécurité élevé avec des coûts d’exploitation très faibles.

    • Détecteur 4 gaz portable ATEX pour la détection des gaz explosifs (0-100% LIE), O2, CO, H2S, peut également recevoir les cellules NO2 ou SO2
    • Grand écran LCD : navigation facile, lecture aisée des concentrations gaz
    • Conception ergonomique, robuste, étanche à l'eau et poussière (IP67)
    • Batterie longue durée T4 NiMH (temps de charge inférieur à 4 heures)*
    • Pompe clipsable en option pour les prélèvements des gaz à distance jusqu’à 30 m
  5. Spécialement conçu pour des applications industrielles, l’appareil respiratoire isolant kit R-PAS allie fiabilité, performance et confort d’utilisation. Composé d’un masque complet, d’une bouteille d’air comprimé, d’un harnais ignifugé et d’un système pneumatique de dernière génération, le kit R-PAS est livré complet dans sa mallette de transport et de stockage.

    • Appareil respiratoire isolant haute performance livré complet dans une valise de transport et de stockage
    • Haut niveau de sécurité : conforme à la norme EN 137 2006 Type 2, MED et SOLAS II-2
    • Harnais ignifugé et résistant aux substances chimiques
    • Tuyaux d’alimentation et manomètre intégrés au harnais
    • Masque panoramique avec un large champ de vision
  6. Le PSS 3000 est un appareil respiratoire à circuit ouvert (ARICO) haute performance pour les pompiers. Associant un grand confort et des performances pneumatiques exceptionnelles, il est conçu pour les applications exigeant simplicité et facilité d’utilisation. Léger, très résistant et facile à enfiler, cet appareil respiratoire sophistiqué offre une protection fiable.

    • Appareil respiratoire à circuit ouvert (ARICO) hautes performances pour pompiers et personnes évoluant dans des environnements en feu
    • Harnais de protection haute technologie résistant aux déchirures et à l’abrasion, dossard très résistant à l’usure
    • Armature légère résistante aux chocs, antistatique, solide sangle ignifugée
    • Protection du manomètre en caoutchouc résistante aux impacts
    • Large choix de configurations variées et possibles
  7. Le harnais de sécurité VIT’O TEC a été spécialement conçu pour tous types de travaux en espaces confinés, notamment dans le cadre du dispositif CATEC®. Il dispose d’une accroche dorsale munie d’une sangle d’extension très pratique et de deux points d’accrochage sternal par anneaux de sangle. Il intègre également une ceinture ergonomique spécifique pour port du masque auto sauveteur.

    • Harnais antichute et de sauvetage pour interventions en espaces confinés dans le cadre du dispositif CATEC®
    • Accrochage sternal sur 2 anneaux de sangles servant également pour les opérations de sauvetage et dorsal sur "D" métallique
    • Boucle automatique et indicateur de fermeture règlant cuissarde et ceinture
    • Large plaque dorsale en polypropylène permettant un nettoyage facile
    • Coulissement aisé du masque auto-sauveteur de l’arrière vers l’avant
  8. Le trépied de sécurité NTREALU2 est un dispositif d’ancrage provisoire transportable de mise en œuvre simple et rapide. Les points d’ancrage additionnels sous la tête permettent la fixation d’un treuil et/ou de poulies de renvoi pour antichute à rappel automatique et système de sauvetage. Les pieds sont liés par une sangle assurant la rigidité de l’ensemble quel que soit l’empattement.

    • Trépied de sécurité pour travaux en espaces confinés : accès canalisations souterraines, regards, cuves, silos
    • Pieds télescopiques en aluminium renforcé équipés d'un tenon antidérapant pour utilisation sur surface glissante
    • Sangle de maintien reliant les pieds pour une stabilité de l’ensemble
    • Hauteur réglable de 1472 à 2295 mm avec capacité de charge de 200 kg
    • Conforme EN 795 (dispositif d’ancrage) et EN 1496 (dispositif de sauvetage)
  9. Compact et léger, le ventilateur extracteur d'air UB20 – appelé aussi ventilateur COBRA - est la référence pour les dispositifs de ventilation en espaces confinés dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Réversible, il permet d’amener jusqu’à 1 392 m3/h d’air frais et sain en gaine dans les endroits mal aérés, pauvres en oxygène ou potentiellement toxiques.

    • Ventilateur extracteur d’air industriel pour intervention en espaces confinés conforme au dispositif CATEC
    • Nombreux accessoires disponibles: pack chargeur + batterie, gaines et ensembles de connexion, turbo-couple, système de chauffage, etc.
    • Corps double paroi en polypropylène haute densité résistant aux chocs
    • Poignée de transport plastique pour une manipulation plus aisée
    • Fonctionnement silencieux de 74 dB
  10. L’UB20xx est un ventilateur extracteur ATEX (ventilateur COBRA ATEX) conçu pour une utilisation en environnement potentiellement dangereux avec risques d’explosions. Il est particulièrement adapté dans les industries chimiques et pétrochimiques, les moulins et silos, les centrales à biogaz, les décharges publiques et dans les installations d'épuration et de traitement des eaux.

    • Ventilateur extracteur ATEX haute pression pour ventilation ou extraction d’air en atmosphères explosives
    • Interrupteur sécurisé dans un boîtier antidéflagrant pour éviter les risques lors de l'allumage
    • Boîtier ABS antistatique IP55 renforcé en fibre de verre et doublé de carbone
    • Résistant aux intempéries, aux chocs, aux feux et aux produits chimiques
    • Débit 1 392 m3/h à l'air libre, 1 025 m3/h avec gaine 7.6 m + angle droit

Espaces confinés, risques et dangers

Les espaces confinés sont présents dans de nombreux secteurs d’activité et bon nombre de salariés sont concernés. La majorité des accidents, souvent graves voire mortels, qui surviennent lors d’interventions dans ces milieux est liée à une atmosphère déficiente en oxygène, à la présence de gaz ou de vapeurs toxiques ou encore à une explosion ou à un incendie. Ce seront donc les premiers risques à évaluer dans le cadre de l’élaboration d’une procédure de travail : 

  • Anoxie ou asphyxie : absence transitoire ou définitive d’oxygène pouvant entraîner la mort 
  • Intoxication : l’intoxication se caractérise par l’inhalation ou l'absorption d’un gaz ou d’un produit toxique pouvant entraîner la mort
  • Explosion et incendie : la présence de gaz ou de poussières pouvant créer des risques d’incendie et d’explosion 

A cela, s’ajoutent essentiellement, dans le traitement de l’eau potable et de l’assainissement, d’autres risques graves comme ceux de chutes ou de noyades.

La formation CATEC

La recommandation R.447 adoptée par le comité technique national du transport, de l’eau, du gaz, de l’électricité, lors de sa réunion du 25 juin 2009, qui traite de la prévention des accidents lors des travaux dans les espaces confinés souligne la « nécessité de former les personnels à la prévention des dommages et risques liés à la santé, selon des schémas similaires de prévention et d’organisation des interventions ». 

Le dispositif de formation CATEC® : Certificat d’aptitude à travailler en espaces confinés dans le domaine de l’eau potable et de l’assainissement, est constitué d’une part, d’un référentiel de compétences sur la base duquel la formation sera construite et dispensée, et d’autre part d’un dispositif répondant à la nécessité de qualifier les compétences acquises à l’occasion de la formation. 

Ce dispositif apporte au chef d’entreprise : 

  • Les repères lui permettant de délivrer les autorisations nécessaires pour réaliser les interventions en espaces confinés (à la base dans le domaine de l’eau potable et de l’assainissement) ; 
  • Une aide pour la mise en œuvre de la formation des personnels, au demeurant obligatoire ; 
  • La liste des organismes de formation habilités à dispenser la formation CATEC®.

CATEC – Les EPI de prévention

Afin d’assurer la sécurité et la santé des travailleurs appelés à intervenir dans un espace confiné, l’employeur doit rédiger une procédure pour ce type d’interventions. Cette procédure définira, a minima, l’organisation du travail adaptée spécifiquement à ces interventions, les consignes à respecter et les moyens et équipements de sécurité à mettre en œuvre. Cette procédure pourra être adaptée et complétée selon les spécificités des lieux de travail. 

Un niveau minimum d’équipements est requis pour intervenir en espaces confinés, parmi les plus courants (listes non exhaustives) :

Détecteur 4 gaz

C’est le détecteur multigaz par excellence et le modèle le plus couramment utilisé dans le traitement de l’eau potable, l’assainissement, les travaux publics, et les interventions en espaces confinés. Le détecteur 4 gaz détecte simultanément les gaz explosifs (gaz naturel, GPL, hydrocarbures, alcools et solvants), l’hydrogène sulfuré (H2S), le monoxyde de carbone (CO) et l’oxygène (ou plutôt le manque d'oxygène).

Masques auto-sauveteurs

Les masques auto sauveteurs sont des appareils respiratoires autonomes d’évacuation d’urgence en milieux non respirables, pauvres en oxygène ou extrêmement toxiques. Ce sont des dispositifs d’évacuation d’urgence dit « isolant » à circuit fermé (ARICF). Cela signifie que l’air expiré est de nouveau filtré et complété en oxygène via une petite bouteille d’oxygène pur (masque auto-sauveteur à oxygène comprimé) ou une cartouche de superoxyde de potassium KO2 (masque auto-sauveteur à génération chimique d’oxygène). 

Ils sont particulièrement requis en cas de manque d’oxygène, ou lorsque la concentration d’un polluant est trop importante pour être filtrée efficacement comme de très fortes concentrations d’hydrogène sulfuré par exemple. C’est le dispositif de prédilection pour les évacuations d’urgence en espaces confinés.

Appareils respiratoires isolants (ARI)

Dans les cas extrêmes et les situations d’urgences, les appareils respiratoires isolants font aussi partie de la panoplie des intervenants en espaces confinés. Contrairement aux masques auto-sauveteurs, ils peuvent être utilisés pour intervenir sur site ou pour les interventions de secours et de sauvetage. 

Ils sont composés de trois éléments essentiels et indissociables qui forment un tout : un harnais, un masque complet et une bouteille d’air comprimé. Ils disposent d’une autonomie allant jusqu’à 70 minutes pour ceux équipés d’une bouteille d’air comprimé de 9 litres sous 300 bars (sur la base d’une consommation de 40 l/min.).

Equipements de protection antichute

Les espaces confinés ne sont pas épargnés par les risques de chute de travail en hauteur et un équipement de protection antichute vient nécessairement compléter la liste des EPI CATEC. Pour garantir le bon déroulement des interventions dans le traitement de l’eau et l’assainissement, il est souvent utile de se munir d’un trépied ou d'un tripode, point d’ancrage de base pour le harnais de sécurité de l’intervenant lors des descentes dans les puits ou les regards de visite. 

D’autres équipements de protection antichute viennent compléter la panoplie des intervenants comme des stop chutes, des enrouleurs à rappel automatiques, des systèmes de liaison et d'absorption d'énergie, des lignes de vie, etc.

Ventilateurs et extracteurs d’air

En présence de sources de pollution importante (air pauvre en oxygène, présence non négligeable de gaz toxiques, asphyxiants ou explosifs), la technique d’assainissement de choix de l’espace confiné est la dilution par l’utilisation de ventilateurs / extracteurs d’air. Cette technique peut être réalisée de deux façons :  

  • La ventilation : Pour diluer les gaz et vapeurs toxiques et apporter de l’air propre et sain tout au long de l’intervention des personnes en charge d'intervenir ;  
  • L’extraction : pour évacuer les poussières, fumées et gaz toxiques de l'espace confiné. Attention cependant à s’orienter vers un extracteur ATEX lorsqu’il y a un risque potentiel d’explosion (poussières à très hautes concentration ou gaz inflammables). 

Il est à noter que si la solution de ventilation d’air frais permet d’assainir une zone plus importante que la solution d’extraction d’air vicié, elle peut cependant contribuer à déplacer les polluants vers une zone propre.

Les autres EPI CATEC

D’autres équipements de protection individuelle non cités ci-dessus sont également essentiels comme des vêtements adaptés aux conditions de travail, des casques de protection munis d’éclairage individuel et des moyens de communication. En complément de ces EPI, des moyens de balisage pour intervenir sur voie publique ainsi que des dispositifs de protection autour des regards ouverts sont essentiels pour des interventions en toute sécurité.