Cagoules et masques de sablage, grenaillage, aérogommage

Le sablage est un procédé industriel qui permet de décaper ou de nettoyer différents types de surfaces par la projection à grande vitesse de grains de sable provenant, dans la majorité des cas, de différents minéraux naturels. Ce processus génère des poussières nocives pour l’homme et pour l’environnement, d’où la nécessité de prendre certaines précautions comme la mise en place d’un dispositif de dépoussiérage et l’utilisation de cagoules ou des masques de sablage comme équipement de protection individuelle.

Les EPI dédiés sablage, grenaillage et aérogommage
  1. Le X-plore 9300 est un système à adduction d’air qui offre un débit d’air constant à son utilisateur. Conçu spécialement pour des applications industrielles simples, cet appareil fournit un confort d’utilisation et une sécurité renforcée. Il se combine avec de nombreuses pièces faciales (masques complets, cagoules courtes ou longues, casques de soudure, etc.).

    • Système à adduction d’air à débit constant avec réducteur de débit breveté et fonction d’auto test
    • Modulaire et polyvalent avec de nombreuses pièces faciales disponibles selon le type d’application
    • Appareil robuste avec un matériau antistatique conforme à la zone 1
    • Plage de pressions d’entrée de 3 à 10 bar
    • Maintenance économique, facilité d'entretien et coûts réduits
  2. Le PAS X-plore est un masque à adduction d’air comprimé avec soupape à la demande, comme pour les appareils respiratoires isolants (ARI). Il est adapté et recommandé pour les interventions en espaces confinés et répond à la norme EN14593-1 concernant les ARI à adduction d'air comprimé avec soupape à la demande et masque complet.

    • Masque à adduction d’air comprimé avec soupape à la demande adapté pour les interventions en espaces confinés
    • Doté d’un réducteur de débit breveté et d’une fonction d’auto test intégrée qui s’enclenche automatiquement au démarrage
    • Régulateur de débit avec sifflet d’alerte
    • Robuste, solide et facile à utiliser
    • Confort d’utilisation optimal
  3. L’X-plore 6530 est un masque à gaz répondant aux plus hautes exigences de qualité, de fiabilité et de sécurité d'ajustement. C’est un masque de protection respiratoire EN136 classe 3 (le plus haut niveau de sécurité) compatible avec les cartouches filtres Dräger X-plore Rd40 à filetage universel de 40 mm (EN148-1). De taille unique et confortable, il s’adapte à toutes les morphologies de visage.

    • Masque à gaz homologué EN136 Classe 3 résistant aux chocs, aux produits chimiques et aux hautes températures
    • Visière disponible en polycarbonate résistant aux chocs ou verre Triplex résistant à la température et aux produits chimiques
    • Compatible avec les filtres DIN Rd40 de la gamme Dräger X-plore
    • Corps du masque en EPDM hautement résistant et non irritant
    • Taille unique, harnais à 5 points d’attache souples et ajustables
  4. Le TR82 EPDM est un masque gaz de classe 3 (le plus haut niveau de sécurité) doté d’un oculaire en polycarbonate anti rayure et anti solvant. Avec son raccord frontal DIN RD40, il est compatible avec toutes les cartouches filtrantes conformes à la norme EN148-1 (filetage universel de 40 mm). En cas de port prolongé, la jupe faciale en élastomère EPDM assure à l'utilisateur un excellent confort.

    • Masque complet de protection respiratoire homologué EN136 classe 3 (plus haut niveau de sécurité)
    • Compatible avec les cartouches filtres RD DIN40 à filetage universel de 40 mm (EN148-1)
    • Oculaire en polycarbonate très résistant traité anti solvant et anti rayure
    • Jupe extérieure moulée pour une excellente tenue sur le visage
    • Grand confort d’emploi même pour de longues périodes
  5. La combinaison microporeuse série TS est un vêtement de protection de catégorie 3 type 4, 5 et 6. Elle est composée d’un substrat polypropylène recouvert d'un film microporeux polyéthylène laminé (PP/PE). Elle empêche le passage des molécules liquides vers l'intérieur mais laisse la vapeur d'eau s'évacuer vers l'extérieur rendant le vêtement très respirant, idéal pour les travaux de longues durées.

    • Combinaison à usage limité de catégorie 3 de type 4, 5 & 6 (vêtement étanche aux pulvérisations de produits chimiques peu toxiques)
    • Adaptée pour le secteur pharmaceutique (sang, liquides organiques), applications de peinture au pistolet et émissions de produits phytosanitaires
    • Polyéthylène microporeux laminé pour une excellente respirabilité
    • Antistatique (conforme norme EN1149-1: 2005)
    • Disponible en 4 tailles : L, XL, XXL, XXXL
  6. La Combinaison jetable série NS est le premier niveau de protection de catégorie 3. Elle offre une protection contre les particules solides (type 5) et les produits chimiques liquides peu dangereux sous forme d’une légère pulvérisation (aérosols liquides, sprays) ou projetés à faible pression (type 6). Fabriquée en polyéthylène microporeux (PE), elle est légère et confortable à porter.

    • Combinaison à usage unique de catégorie 3 de type 5 & 6 (protection contre les éclaboussures de liquides et les poussières)
    • Particulièrement adaptée pour les applications de peinture au pistolet, les pulvérisations d'insecticides et de pesticides
    • Fabriquée en polyéthylène microporeux, laminé souple pour plus de confort
    • Disponible en tailles M, L, XL, XXL, XXXL
    • Excellent rapport qualité/prix
  7. Pouvant être associé avec un large choix de filtres et de pièces faciales, le T-Air est un appareil respiratoire à ventilation assistée économique, épuré et moderne. Un triple dispositif d’alerte assure une sécurité totale durant toute l’utilisation (jusqu’à 10 heures en continu) : alarme de débit d’air, de colmatage (particules) et de batterie faible.

    • Respirateur purificateur d’air à ventilation assistée sur batterie pour travaux pénibles ou de longue durée
    • Large gamme de pièces faciales disponibles : masque complet, cagoule chimique, écran facial avec casque ou cagoule de soudure
    • Fabriqué en ABS résistant aux produits chimiques et aux chocs
    • Autonomie > 10 heures pour un temps de charge de 3 heures
    • Indice de protection élevé IP IP65
  8. Le ventilateur extracteur gros débit EFI150 est conçu pour évacuer ou injecter des volumes importants d’air frais et sain dans les espaces confinés ou de grands volumes comme les tunnels, les sous-sols ou les chapiteaux. Il est construit avec un boîtier durable pour résister aux environnements d'espace de travail industriel et délivre un débit d’air de 7 580m3/h (sans gaine).

    • Ventilateur extracteur d’air gros débit pour tunnels et interventions en espaces confinés grands volumes (dispositif CATEC)
    • Boîtier ABS antistatique renforcé fibre de verre résistant à la corrosion et aux produits chimiques
    • Débit 7 580 m3/h sans gaine, 5 404 m3/h avec gaine de 4.6 m + 1 coude 90°
    • Diamètre sortie gaine 16″/400 mm - Livré avec cordon d’alimentation 4.6 m
    • Moteur 1.1 kW, alimentation monophasé 115V/230V 50/60 Hz
  9. Compact et léger, le ventilateur extracteur d'air UB20 – appelé aussi ventilateur COBRA - est la référence pour les dispositifs de ventilation en espaces confinés dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Réversible, il permet d’amener jusqu’à 1 392 m3/h d’air frais et sain en gaine dans les endroits mal aérés, pauvres en oxygène ou potentiellement toxiques.

    • Ventilateur extracteur d’air industriel pour intervention en espaces confinés conforme au dispositif CATEC
    • Nombreux accessoires disponibles: pack chargeur + batterie, gaines et ensembles de connexion, turbo-couple, système de chauffage, etc.
    • Corps double paroi en polypropylène haute densité résistant aux chocs
    • Poignée de transport plastique pour une manipulation plus aisée
    • Fonctionnement silencieux de 74 dB

Sablage, grenaillage et aérogommage

Le procédé de sablage - aussi connu sous les noms de grenaillage ou d’aérogommage - est beaucoup plus simple d’usage et plus efficace que l’utilisation d’outils de décapage classiques tels que la spatule ou la brosse métallique. Il offre la possibilité de traiter de larges zones en un temps record.  

Le sablage est principalement utilisé pour le décapage de divers matériaux (bois, inox, acier, fonte, aluminium, etc.) et revêtements comme la peinture ou autres vernis protecteurs. Il permet aussi de désoxyder des pièces métalliques (enlever la rouille) ainsi que d’éliminer les dépôts de moisissure ou de calamine pouvant être présents sur divers matériaux. Il est aussi fréquemment utilisé de manière décorative et esthétique comme la gravure sur du marbre ou du verre, la rénovation des pierres ou même le traitement des jeans en leur donnant un aspect usé et éclairci.

Cagoules et masques de sablages

Cependant, même si cette méthode est utilisée dans une multitude de domaines, il est nécessaire de rappeler que le sablage peut engendrer des risques graves sur la santé, c’est pourquoi il est essentiel de prendre certaines précautions comme l’utilisation de cagoules ou des masques de sablage comme EPI (équipement de protection individuelle) : 

  • Les masques complets : Protection minimum, Ils recouvrent l’intégralité du visage (le nez, la bouche et les yeux). Les demi-masques étant à proscrire car ne protégeant pas les muqueuses des yeux ; 
  • Les appareils à ventilation assistée : Ce sont des dispositifs filtrants plus élaborés qui diminuent l’effort respiratoire par un ventilateur motorisé qui fournit l’air filtré directement dans la pièce faciale (masque, écran ou cagoule) ;
  • Les systèmes à adduction d’air : Ce sont des équipements de protection respiratoire offrant le plus haut niveau de sécurité. Ils appartiennent à la même famille que les appareils respiratoires isolants (ARI) et sont particulièrement adaptés pour les travaux de longue durée. 
     

La propulsion à haute intensité du sable peut provoquer des irritations cutanées ou des blessures aux yeux causées par les projections. Ces mêmes poussières et particules sont potentiellement explosives et doivent, par conséquent, être traitées avec prudence. Celles-ci peuvent être composées de particules toxiques comme le nickel, la silice ou encore le laitier de charbon.  

Le plus grand danger lié au sablage est qu’il peut potentiellement engendrer la silicose, une maladie pulmonaire grave, voire mortelle. Cette maladie est due à l’accumulation de très fines particules (principalement de la silice présente dans le mélange de sablage) qui s'accumulent et durcissent dans les poumons. Il ne faut pas écarter les autres risques potentiels (troubles respiratoires, empoisonnement au plomb, cancer des poumons, dommages cognitifs, etc.).