Experts en détection gaz et protection respiratoire
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
portfolio
acf-field
text-blocks

Rôle de l'éthylène pour les fruits climactériques

Le développement de l’industrie du froid, notamment avec les fluides frigorigènes a permis le transport d’aliments, afin d’être consommés à des milliers de kilomètres du lieu de production. L’Union Européenne est le second marché le plus important en ce qui concerne les produits surgelés. 

Utilisation de l’éthylène comme fluide frigorigène :

Les propriétés chimiques de certains gaz, comme la température d’ébullition, offre de nombreuses possibilités dans le stockage et le transport sur de grandes distances de produits alimentaires. De nombreux fluides frigorigènes autrefois utilisés ont été abandonné à cause de leur effet néfaste sur le réchauffement climatique.

Les industries du froid se tournent désormais vers des gaz naturels, ayant un impact faible voire nul sur le climat. L’éthylène (C2H4) fait partie de ces gaz. Bien que des millions de tonnes sont produits chaque année de manière anthropique, près de 74% des émissions sont d’origine naturelle.

La température d’ébullition de l’éthylène étant de -103 °C, ce gaz est considéré comme un réfrigérant à très basse température. Son utilisation est donc limitée avec certains aliments. De nombreuses entreprises utilisent de l’éthylène qu’elles mélangent avec de l’eau, pour synthétiser de l’éthylène glycol. Ce fluide frigoporteur est mieux adapté pour la conservation à basse température.

Utilisation de l’éthylène dans la maturation des fruits :

Les fruits climactériques, comme le kiwi ou la banane, produisent de l’éthylène afin d’arriver à maturation. Afin d’être consommable dans des pays éloignés du lieu de production, les fluides frigorigènes ne sont pas suffisant.

Un système de ventilation est souvent placé dans les entrepôts, en plus des fluides frigorigènes afin d’empêcher l’accumulation d’éthylène produit par les fruits et par conséquent, ralentir la croissance. Ainsi, les aliments peuvent être transportés sans risques de pertes importantes, dû à une maturation excessive.

Une fois les aliments arrivés dans le pays de consommation, ils sont entreposés dans des entrepôts qui diffusent de l’éthylène en faible quantités. Ces concentrations sont trop faibles pour être toxique et sont calculées pour être équivalente à ce que le fruit climactérique produit pour arriver à maturation.

Qu'est-ce que le biogaz ?
Pollution atmosphérique : causes et symptômes

Postez un commentaire

*

Contactez-nous