Experts en détection gaz et protection respiratoire
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
portfolio
acf-field
text-blocks

Détection fréons (fluides frigorigènes)

Les hydrocarbures halogénés (familles CFC et HCFC), les alcènes (HFO) ainsi que la plupart des fluides frigorigènes, possèdent une réglementation particulière qui en limite (ou interdit) l’emploi avec obligation de mettre en place un système de détection fréons, généralement une détection fixe de fuites de fluides frigorigènes) ….

Détection de fuite de fluides frigorigènes dans les milieux industriels.
  • Nomenclatures & familles de fréons

    Les fréons sont repartis en plusieurs grandes catégories en fonction de leurs caractéristiques. En fonction de la spécificité des besoins, il faut privilégier certaines catégories :

    • Les composés organiques : eau, dioxyde de carbone.
    • Les hydrocarbures : butane, pentane, propane, propylène, etc.
    • Les CFC (chlorofluorocarbures) : R11, R12, R113, R115, R502.
    • Les HCFC (hydro chlorofluorocarbures) : R21, R22, R123, R124, R401a, R402a, R408a, R409a
    • Les HFC (hydro fluorocarbures) : R32, R125, R134a, R15a, R143a, R152a, R404a, R407a, R410a, R507
    • Les fluides frigorigènes inclassables : R630, R631, R12b1, R12b1, etc.
       

    Les fluides frigorigènes sont rarement appelés sous leur dénomination internationale en raison de la complexité à prononcer leur nom. On privilégie une abréviation de la forme R-ABCDe, R signifiant réfrigérant.

    • A : nombre de doubles liaisons, n’apparaît pas si égal à 0
    • B : nombre d’atomes de carbone moins un (C-1), n’apparaît pas si égal à 0
    • C : nombre d’atomes d’hydrogène plus un (H+1)
    • D : nombre d’atomes de fluor (F)
    • E : lettre servant à identifier les isomères (formule brute similaire mais pas sous sa forme semi-développée)

     Par exemple le R134 est un fréon composé de 2 atomes de carbone, 2 atomes d’hydrogène et 4 atomes de fluor.

  • Propriétés des fluides frigorigènes (fréons) :

    Mise à part certains composés organiques ou hydrocarbures, les fluides frigorigènes sont généralement des substances non nocives pour l’homme : ils sont ininflammables, non corrosifs et non toxique. Toutefois, un cas de fuite abondante, ils prennent la place de l’air respirable, en particulier dans les milieux mal ventilés ou confinés.

    Outre le risque potentiel d’anoxie, certains fréons ont également des propriétés anesthésiantes, les rendant potentiellement dangereux, d'où la nécessité (et le bon sens) de la mise en place d'un dispositif de détection de fuites de fréons

  • détection fréon (détecteurs de fuite de fluides frigorigènes)

    Les hydrocarbures halogénés appartenant aux familles CFC et HCFC possèdent une réglementation qui leur est propre : interdiction ou limitation à l’emploi avec obligation de mettre en place une installation de détection fréon. Les fluides frigorigènes appartenant aux autres familles sont eux soumis aux réglementations relatives aux produits chimiques, mais le bon sens impliquera un système de détection fréon également…

    Les fréons sont généralement des gaz plus lourds que l’air. Ils ont tendance à stagner au sol et prendre la place de l’oxygène. Pour une détection fréons optimale, les détecteurs seront placer sous le groupe frigorifique et reliés à une centrale de détection gaz. En cas de fuite, cette dernière  neutralisera l’installation frigorifique en coupant l’alimentation électrique.

    ⇒ Voir la rubrique « Normes et réglementations fréons »

Nos appareils de détection fréons

Le détecteur de fuites de fluides frigorigène RD99 détecte la plupart des gaz réfrigérants existants : CFC (R11, R12, R13), HCFC (R22, R500, R502), HCF (R134a, R123, R125, R23), R404A R407C R410A.

  • Détection fréon : détecteur de fuite de fluides frigorigènes (fréons)
  • Détection de micro-fuites de gaz réfrigérant dont R11, R12, R13, R22, R502, R500, R134a, R123, R125, R23, R404A, R407C, R410a.
  • Temps de réaction du détecteur inférieur à une seconde.
  • Usage facile dès la première utilisation
  • Conforme à EN 14624/ EN 35422
  • Informations complémentaires
Demander un devis

Détecteur gaz ATEX certifiées SIL 2 : Gaz explosifs (IR ou catalytique) - CO2 (IR) - Toxiques (électrochimique) - Solvants ou fréons (semi-conducteur) - Asphyxiant (manque d'oxygène).

  • Détecteur gaz fixe : détecteur gaz ATEX certifié SIL 2
  • Détection : Hydrocarbures, solvants, toxiques, fréons, COV, CO2.
  • Carter en aluminium peinture époxy (INOX 316L en option)
  • Sorties : OLC100 : pont de Wheatstone – OLCT100 :  4-20 mA linéaire.
  • Alimentation : 15,5 à 32 VCC.
  • Certification ATEX & SIL 2 pour versions catalytiques et infrarouges.
  • Informations complémentaires
Demander un devis

Détecteur de gaz par aspiration IR148

Le détecteur IR148 est un système de détection de gaz par aspiration mono ou multipoints (jusqu'à 8 voies d'aspiration) pour la surveillance des gaz.

  • Détecteur gaz fixe : détection de gaz par aspiration des gaz
  • Détecteur de gaz avec technologie infrarouge.
  • Gamme de mesure de 0 à 1000ppm.
  • Mise à jour du temps de réponse toutes les 7 secondes.
  • 3 niveaux d’alarmes pour déclencher les sirènes et signalisations.
  • Disponible en version fixe ou portable.
Demander un devis

Détecteur gaz fréons, solvants, COV CSC300

Détecteur - transmetteur 4-20 mA avec technologie semi-conducteur pour la détection de fuites de fluides frigorigène (Fréons), pour zones non classées.

  • Détecteur gaz fréon : capteur gaz fixe, détection de gaz réfrigérants
  • Détecteur gaz fréons (R134A, R11, R12, R22, R23, R141, R142B, R404),  solvants et COV (composés organiques volatils).
  •  Alimentation : 15 à 32 Vcc – Sortie linéaire 4-20 mA.
  • Réglages : Local par potentiomètres zéro et sensibilité.
  • Protection IP66.
Demander un devis

Détecteur fréons (fuites fluides frigorigènes) OLCT10

Détecteur de fuites de fluides frigorigènes OLCT10-Fréons sortie linéaire 4-20 mA pour applications frigorifiques sur zones classées.

  • Centrales de détection gaz chaufferies : capteur gaz ATEX
  • Détection : R11, R12, R22, R23, R32, R123, R134A, R141B, R143A, R227, R404A, R410A, R407C, R408A, R507, FX56.
  • Alimentation : 15 à 30 Vcc – Sortie linéaire 4 à 20 mA.
  • Robustesse, taille réduite et simplicité d’installation.
  • Certification ATEX II 3 G / EEx nA IIC T4 – Compatibilité électromagnétique selon EN-50270.
Demander un devis
Contactez-nous