Experts en détection gaz et protection respiratoire
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
portfolio
acf-field
text-blocks
Silice cristalline dangers et protection respiratoire
30 Août 2021

La silice cristalline est omniprésente dans différents domaines d’activité comme par exemple le BTP, les carrières, les verreries ou encore les fonderies. Sous forme de poussière alvéolaire elle représente un véritable danger pour la santé des travailleurs en cas d’inhalation. Nos experts vous présentent les caractéristiques de cette poussière nocive et les équipements de protection respiratoire à utiliser.

Les dangers de la silice

Qu’est-ce que la silice cristalline?

La silice cristalline est un élément présent dans un grand nombre de minéraux sous différentes formes, notamment cristallines ou amorphes. Sa forme pure se cristallise sous différentes températures et conditions de pression. Parmi elles : le quartz, la tridymite et la cristobalite.

La silice cristalline est un élément omniprésent sur la croûte terrestre. En effet, on la retrouve également dans de nombreux matériaux de construction d’origine minérale comme le sable, le granit, le béton, la pierre, etc. D’une taille de moins de 5 micromètres (microns), les poussières alvéolaires (définies par leur capacité à atteindre les alvéoles pulmonaires) issues de silice cristalline sont générées par de nombreuses activités professionnelles. Elles représentent un véritable danger pour la santé lorsqu’elles sont inhalées.

 

Les effets sur la santé

La silice cristalline est classée comme cancérogène avéré pour l’homme (groupe 1). L’exposition à ce type de poussières et leur inhalation peut générer de nombreux problèmes de santé :

  • irritations cutanées
  • inflammations oculaires
  • bronchite
  • emphysème
  • tuberculose
  • atteinte du système immunitaire
  • maladies auto-immunes
  • cancer du poumon
  • silicose

Potentiellement létale, la dangerosité de cette substance pour l’organisme implique la prise de mesure de sécurité pour toutes les personnes exposées.

 

Les situations d’exposition

L’exposition aux poussières de silice cristalline est un risque omniprésent dans un grand nombre de domaines d’activité, notamment sur les chantiers et dans certains ateliers. L’ ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) estime à près de 365 000 le nombre de travailleurs concernés par l’exposition à cet élément dans leur activité professionnelle.

 

Les domaines professionnels concernés par le risque silice cristalline:

BTP le danger silice cristalline

  • BTP / Travaux du bâtiment
  • Taille de pierre
  • Production & utilisation de ciment
  • Production céramique et porcelaine
  • Verrerie
  • Production de prothèses dentaires
  • Fonderie
  • Production de plastique
  • Mines & carrières

 

Silice : Réglementation et prévention

La réglementation

Les dangers induits par la présence de silice cristalline dans de nombreuses activités professionnelles entraînent une réglementation stricte. En France et en Europe l’exposition à cette substance est limitée par la loi à des niveaux précis.

Valeur limite d’exposition professionnelle sur 8h
Silice cristalline :VLEP mg/m3
poussières alvéolaires de quartz0,1 mg/m3
poussières alvéolaires de cristobalite0,05 mg/m3
poussières alvéolaires de tridymite0,05 mg/m3

 

Par ailleurs, depuis 1997 la silice cristalline a été classée comme cancérogène par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer de l’OMS). Ce classement et sa reconnaissance par les différentes autorités nationales entraîne des obligations réglementaires spécifiques aux agents CMR (cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques) pour les employeurs (articles R4412-59 à R4412-93 du Code du travail).

 

Prévenir le danger silice

silice cristalline et protection respiratoire contre les poussières alvéolaires

Face aux dangers de la silice cristalline et aux réglementations en vigueur, la prévention tient un rôle clé dans les diverses applications exposées à ce type de poussière alvéolaire. De nombreux aménagements peuvent être réalisés pour minimiser la génération de ces poussières dans l’environnement de travail. On note parmi ces moyens de protection collective et mesures de sécurité :

– le travail à l’humide
– l’isolation des postes de travail
– l’utilisation de cabines d’aspiration des poussières
– la mécanisation des tâches dangereuses
– l’évaluation des risques
– le contrôle de l’atmosphère de travail
– le suivi renforcé des travailleurs exposés
– le nettoyage complet des zones exposées
– l’utilisation d’EPI (équipement de protection individuel)
– la bonne maintenance des EPI utilisés

 

Enfin, en plus de ces mesures de prévention, et à l’instar de la protection respiratoire amiante, les personnes concernées (salariés, intervenants) devront systématiquement être informés sur les risques encourus en présence de silice cristalline.

 

Les équipements de protection

Les méthodes de prévention contre l’exposition à la silice cristalline doivent être accompagnées d’équipements de protection individuels. L’utilisation d’un masque de protection respiratoire ainsi que le port d’une combinaison anti poussière permet d’assurer une exposition minimale au danger.

Le masque de protection respiratoire silice

En accompagnement des diverses mesures de prévention, le port d’un masque de protection respiratoire spécialement adapté aux particules fines est primordial pour assurer la sécurité des intervenants exposés à la silice cristalline.

 

Le masque GVS Elipse

Masque anti poussiere GVS Elipse P3 contre particules fines, virus et bactériesAujourd’hui il existe peu de masques anti poussière capables de filtrer des particules ultra fines. En effet, la plupart des fabricants de filtres pour masque à gaz proposent des équipements filtrant des particules de l’ordre de 1 à 0,6 micron. La poussière alvéolaire de silice cristalline d’un diamètre inférieur à 5 microns, avec des particules jusqu’à 0,3 µm régulièrement présentes, n’est donc pas filtrée par ces appareils de protection. L’exposition à ce type de particules nécessite l’utilisation de filtres de très haute performance.

 

À cet effet, nos experts recommandent l’utilisation du masque GVS Elipse accompagné de ses filtres P3. Ce masque de protection respiratoire est ergonomique, facile à utiliser, très agréable à porter et dispose de filtres de haute précision. La technologie des masques GVS déploie un filtre plissé multi-couche HESPA® (High Efficiency Synthetic Particulate Airfilter). Ces filtres P3 ont une efficacité minimale de 99,95% ou plus pour les particules de 0,3 micron. Ils présentent un Facteur Nominal de Protection (FNP) de 40 (réduisent par 40 la concentration de poussière entre l’extérieur et l’intérieur du masque). Ces filtres sont efficaces jusqu’à une concentration extérieure maximum de 50 fois la VLEP. Toutes ces propriétés rendent ce masque idéal pour la protection contre les poussières alvéolaires de silice cristalline.

 

Une protection respiratoire isolante

Dans des lieux à forte concentration en silice cristalline une protection respiratoire isolante est recommandée. Deux types d’équipements peuvent être utilisés pour apporter un air respirable sain en milieux fortement contaminés : le masque à adduction d’air et l’appareil respiratoire isolant.

 

Supplied air respirator system, airline respirator PAS x-plore by DragerLe masque à adduction d’air (Respiratory Airline System ou RAS) est un équipement de protection respiratoire offrant un niveau de protection le plus élevé. Adapté à de nombreuses applications industrielles, il est idéal dans les environnements hostiles, pauvre en oxygène ou contenant un polluant dans des concentrations extrêmes (cabines de peinture ou chantiers de désamiantage). Le masque à adduction d’air est connecté à une source d’air respirable comme un chariot d’air comprimé ou un réseau d’air. Ce type de système est très couramment utilisé en intérieur dans des applications de longue durée générant une forte concentration de poussière nocive. 

 

Appareil respiratoire isolant complet Kit R-Pas de Drager dans sa valise de transportL’appareil respiratoire isolant ARI est constitué d’un masque connecté à une bouteille d’air comprimé portée dans le dos ou sur le côté grâce à un harnais. Le port d’un ARI est peu répandu pour les travaux générant de la silice cristalline cependant les intervenants sur de courtes durées peuvent être dotés de ces EPI.

Par exemple pour les interventions de secours l’ARI fait partie intégrante de l’équipement du pompier industriel.

 

 

La combinaison anti poussière

Afin de maximiser la protection contre les particules de silice cristalline, le port d’une combinaison anti poussière est également recommandé. Ce type d’EPI, une combinaison de protection chimique, constitue une barrière contre l’exposition à aux poussières alvéolaires. Cette protection réutilisable ou jetable doit être utilisée afin d’empêcher la contamination aux particules et leur transport en dehors du lieu de travail.

combinaison chimiqueNotre équipe d’experts recommande le port d’une combinaison SPC 4X00 en cas de présence de silice cristalline. Cette série d’équipement de protection individuelle constitue une barrière contre les éclaboussures et les particules ultra fines comme les poussières alvéolaires. Il s’agit d’un équipement de protection individuelle réutilisable s’adaptant à une large palette d’applications générant des poussières dangereuses. Ces combinaisons sont disponibles avec une capuche ou en combinaison intégrale avec visière permettant d’utiliser facilement un masque à gaz, un appareil à adduction d’air ou un appareil respiratoire isolant. Cette gamme de combinaison chimique Dräger offre d’excellentes performances avec un très grand confort de port.

 

Combinaison chimique ventilée SPC 3700 & veste CVA 0700Par souci de praticité, le port d’une combinaison de protection jetable est également possible contre l’exposition à la poussière de silice cristalline. Dans ce cas, nos experts recommandent le port d’une protection à usage unique comme la combinaison SPC 3700 de Dräger. Il s’agit d’une combinaison chimique étanche de type 3 avec débit constant. Elle est portée avec la veste ventilée CVA 0700 et raccordée à une alimentation en air respirable à adduction d’air. La veste ventilée permet de faire circuler l’air respirable à l’intérieur de la combinaison et offre ainsi un confort d’utilisation incomparable. Avec une utilisation simple et une maintenance réduite, la combinaison SPC 3700 de Dräger est idéale pour de nombreux travaux générant des poussières alvéolaires.

 

GazDetect est à votre disposition pour le choix de vos combinaisons chimiques et équipements de protection respiratoire. N’hésitez pas à nous contacter pour un renseignement ou une demande de devis.

Local de charge et hydrogène : dangers et détecteurs gaz

Postez un commentaire

*

Contactez-nous