Experts en détection gaz et protection respiratoire
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
portfolio
acf-field
text-blocks
Masque FFP2 protection coronavirus
03 Fév 2021

En ce début d’année 2021, le masque FFP2 est de plus en plus plébiscité pour lutter contre la propagation de la Covid-19. Cet équipement de protection respiratoire filtrant offrant un haut niveau de protection est encore mal connu du grand public. On fait le point sur ce type de masque et son utilisation face au coronavirus. 

 

Covid-19 & masque FFP2

Face à la Covid-19 et ses variants plus contagieux, les autorités sanitaires de différents pays se tournent vers le port du masque FFP2 afin de limiter le risque accru de contamination de la population. En Autriche, ils sont désormais obligatoires dans les transports, les magasins et les lieux de prestations de services. L’Allemagne a également rendu obligatoire le port de ce type de masque de protection.

 

En France le Haut Conseil de la Santé Publique recommande le port de masques à usage unique grande performance de catégorie 1 (selon la norme EN 14683) pour le grand public. Parallèlement, le HCSP préconise l’usage du masque FFP2 uniquement pour les personnels de santé pratiquant des gestes invasifs et réalisant des manipulations au niveau des voies respiratoires.

 

Un masque FFP2 c’est quoi?

 

Différence masque chirurgical / FFP2

 

Pour comprendre pourquoi le masque FFP2 est plébiscité dans la lutte contre l’épidémie de Sars-CoV-2, il est nécessaire de comprendre la différence entre un masque chirurgical et les masques de protection respiratoire classés FFP.

 

Les masques chirurgicaux répondant à la norme NF EN 14683 sont, comme leur nom l’indique, dédiés principalement à un usage médical. Selon leur type (I, II ou IIR) ils empêchent les projections de gouttelettes mais n’empêchent pas l’inhalation d’aérosols (très fines particules en suspension dans l’air). Or le risque de transmission de la Covid-19 par aérosols est considérable. Il constitue un des trois modes de transmission du Sars-CoV-2 (les autres étant : le contact avec les gouttelettes respiratoires, sécrétions issues de la respiration, toux et éternuements, et le contact avec une personne ou une surface infectée).

 

Les masques de protection respiratoire classés FFP selon la norme NF EN 149 sont eux dédiés à la protection contre les particules les plus fines présentes dans l’air ambiant et notamment les aérosols. C’est pourquoi ils sont actuellement prisés pour empêcher au maximum la contamination de la Covid-19.

 

Les masques de protection respiratoire

Masque

Protection

Masque chirurgical

Norme NF EN 14683

Type I

filtration bactéries 95 % minimum

Type II

filtration bactéries 98 % minimum

Type IIR

filtration bactéries 98 % minimum

+ résistance aux éclaboussures

Masque FFP

Norme NF EN 149

FFP1

filtration aérosols 80 % minimum

FFP2

filtration aérosols 94 % minimum

FFP3

filtration aérosols 99% minimum

Masque N95

Certification NIOSH (USA)

filtration aérosols 95% minimum

 

La protection FFP2

 

Conçus avec de multiples couches de matériaux filtrants innovants, les masques FFP2 jetables sont simples d’utilisation, abordables, et offrent une protection contre les particules virales comme celles de la Covid-19.

 

Le masque FFP2 est une protection respiratoire qui filtre au minimum 94% des aérosols avec un taux de fuite vers l’intérieur inférieur à 8%. Il s’agit d’un masque de protection respiratoire classé selon la norme NF EN 149 (comparable au masque N95 américain, ou KN95 pour la Corée du Sud) couramment utilisé dans de nombreux milieux. En dehors du milieu médical, cet EPI (équipement de protection respiratoire) est utilisé dans diverses industries pour le travail du bois, le traitement du métal, ou l’élimination des déchets. En effet la protection FFP2 apporte un haut niveau de sécurité face à différents éléments comme les très fines particules de bois, de métal, les fumées de soudage, les gouttelettes et aérosols de peinture, vernis et virus

 

La protection FFP (pour Filtering Facepiece Particles) se décline sous forme de masques jetables mais intègre également les filtres pour masques à gaz. Par exemple, les cartouches filtres combinés comme les A2-P3 offrent une protection contre les gaz et vapeurs organiques et inorganiques à point d’ébullition supérieur à 65° et contre les microparticules solides & liquides.

 

Contrairement à la croyance du grand public, un EPI FFP2 ne prend pas toujours la forme du masque bec de canard. Effectivement la qualification FFP2 ne dépend pas de sa forme mais bien de son niveau de protection contre les particules et aérosols. Ainsi le niveau de protection FFP2  peut être attribué à de nombreux types et formes d’équipements. Un masque bec de canard, coque, médical, grand public, jetable, réutilisable ou anti-poussière  pourra obtenir cette qualification. Il en est de même pour les autres équipements de protection respiratoire filtrants comme les masques à gaz complets ou les appareils à ventilation assistée qui pourront être équipés de filtres de protection anti particules jusqu’au niveau FFP3.

 

Certains masques FFP2 peuvent être équipés d’une valve expiratoire. Le port d’un équipement de protection respiratoire filtrant non motorisé demande un effort respiratoire du porteur proportionnel au niveau de protection de l’équipement. Le masque FFP2 sans valve implique donc une résistance lors de l’inspiration et de l’expiration. Quelle que soit la forme de masque choisi, la valve expiratoire permettra une évacuation plus aisée de l’air expiré. Ainsi, ces EPI à valves apportent un grand confort au porteur. C’est pourquoi les protections respiratoires à valves sont généralement plus prisées pour des travaux contraignants (ponçage, peinture aérosols, etc).

 

 

Contre la Covid-19, quel masque FFP2 choisir?

 

Pour une protection optimale contre la Covid-19, l’important est de choisir une forme de masque adapté au visage afin d’optimiser le port de cet EPI. Parallèlement, les masques FFP2 jetables sont à favoriser et à changer régulièrement pour une protection maximale. Enfin le port d’un EPI à valve apportant un véritable confort reste une solution de protection effective pour le porteur mais est susceptible de laisser échapper les aérosols émis par ce dernier dans l’air ambiant.

 

 

Opter pour un masque FFP3?

 

Le masque FFP3 constitue une protection respiratoire qui filtre au minimum 99% des aérosols avec un taux de fuite vers l’intérieur inférieur à 2%. Ce type d’équipement constitue le niveau maximal de protection. L’utilisation d’un masque FFP3 comme protection contre une contamination à la Covid-19 par voie respiratoire peut paraître être pertinente ou même nécessaire dans certaines circonstances. Cependant il est important de noter que le port de ce type de protection reste le plus souvent sujet à un effort respiratoire important. Il est donc généralement difficile de porter cet équipement toute une journée sans ressentir une gêne. Afin de remédier à cette résistance respiratoire lors du port d’un masque FFP3, certains fabricants développent leurs efforts de recherche et proposent des équipements de plus en plus confortables. Le spécialiste de la filtration GVS à par exemple développé le masque FFP3 F31000 offrant une protection maximale avec une résistance respiratoire minimale. Il en va de même pour le fabricant Dräger qui optimise protection et confort avec la technologie filtrante CoolSAFE de son masque poussière X-plore 1900.

 

Il est nécessaire de rappeler également que le masque de protection respiratoire choisi doit être porté et manipulé selon les conseils des autorités sanitaires. Qu’il s’agisse d’un masque chirurgical, d’un masque FFP2, FFP3 ou d’un masque à gaz classique, de nombreuses précautions sont à prendre. Par ailleurs, et alors qu’il est impératif pour une protection optimale, le bon ajustement du masque sur le visage reste encore trop souvent négligé.

COVID-19 & Capteur CO2
Février 2021 : Nouvelles VLEP

Postez un commentaire

*

Contactez-nous