Experts en détection gaz et protection respiratoire
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
portfolio
acf-field
text-blocks

Qu’est-ce que la phosphine ?

La phosphine (PH3) est un gaz constitué d’hydrure de phosphore (dont le nom officiel et international est phosphane). Il s’agit d’un gaz incolore,  inflammable, très toxique, à l’odeur de poisson ou d’ail. La phosphine agit sur le système nerveux central et les poumons, entraînant un œdème pulmonaire. Des symptômes tels que faiblesse, vomissements, maux de tête et le serrement de la poitrine peuvent apparaître rapidement après l’exposition. L’exposition même courte à une grande quantité de phosphine peut entraîner des problèmes neurologiques chroniques,c’est la raison pour laquelle une prudence extrême s’impose pour tout travail effectué avec de la phosphine ou à proximité de phosphine …

Qu’est-ce que la fumigation ?

La fumigation est une opération technique qui consiste à pulvériser un gaz dans une enceinte close (baril, cale, caisses, container) dans le but d’y détruire des nuisibles – souvent des organismes vivants (insectes, acariens, rongeurs, etc.) – le gaz le plus couramment utilisé étant  la phosphine.

Cette techniques est par exemple obligatoire dans le cadre d’exportation internationale pour limiter les contaminations bactériologiques ou l’introduction d’espèces d’animaux ou d’insectes d’un continent à l’autre. Les seuls gaz autorisés par la FAO sont le phosphure d’hydrogène ou phosphine (PH3) et le bromure de méthyle (CH3 Br).

Quels sont les dangers d’une exposition au PH3 ?

La phosphine est un gaz très dangereux pour l’homme. Comme le rapporte cet article du monde, en 2010, en Hollande, deux ouvrier portuaires ont été grièvement intoxiqués, avec notamment un coma de 5 jours pour l’un des deux hommes, en déchargeant un container en provenance de Chine. Celui-ci contenait une forte concentration de gaz toxique.

Comment détecter la phosphine et s’en protéger ?

Les personnes en contact potentiel avec du PH3, typiquement les manutentionnaires ou agents des douanes, devraient systématiquement s’équiper d’un détecteur gaz portable PH3 (phosphine) en tant qu’équipement de protection individuelle. Il est aussi fortement recommandé, pour les personnes devant intervenir dans des zones confinées susceptibles d’être contaminées par de la phosphine ou qui manipulent ce gaz, de s’équiper d’un masque à gaz doté d’une cartouche de type B adaptée pour la filtration de la phosphine. Vous pouvez en commander ici.

En conclusion la fumigation au gaz phosphine est une opération délicate souvent nécessaire mais présentant de réel dangers pour les opérateurs, à manier donc avec une extrême précaution !

Le formaldéhyde, un COV très toxique
Comment se protéger du gaz sarin?

Postez un commentaire

*

Contactez-nous