détection de gaz en chaufferies

La plupart des chaufferies gaz fonctionnent sans surveillance permanente et une fuite de gaz peut passer inaperçue. Les centrales de détection gaz chaufferies éliminent en grande partie les risques en asservissant toute présence de gaz inflammable (gaz de pétrole liquéfié ou gaz naturel) à une coupure générale de l’arrivée de gaz grâce à une électrovanne de sécurité gaz placée en amont et si possible à l’extérieur de la chaufferie.

Normes et règlementations chaufferies

Pour les plus importantes, les installations de détection gaz dans les chaufferies sont soumises à une réglementation spécifique, mais le bon sens implique les mêmes recommandations pour les plus petites. Pour les gaz plus légers que l’air (comme le méthane par exemple) on positionnera le détecteur gaz au-dessus du brûleur, pour les gaz plus lourd que l’air (comme le butane ou le propane par exemple), on placera le détecteur gaz au-dessous du brûleur.

Pour les chaufferies gaz avec de grandes hauteurs sous plafond (supérieures à 3 mètres), on placera un détecteurs gaz supplémentaire au point le plus haut de la chaufferie (ou idéalement dans le flux d’aspiration de l’extraction quand il y en a une) pour obtenir en fait une double détection (brûleur et plafond) et ce quel que soit le nombre de brûleurs (chaudières).

Détection gaz chaufferies : les différents seuils d'alarme

La centrale de détection gaz chaufferies gère l’ensemble des détecteurs gaz fixes et dispose de relais pour les signalisations et les asservissements :

  • Niveau 1 : A 10 ou 15 % de la LIE (limite inférieure d’explosivité), signalisation sonore et lumineuse avec report d’alarme pour une intervention rapide sur le site présentant un danger.
  • Niveau 2 : Entre 20 et 40 % de la LIE, coupure de l’arrivée de gaz par le biais d’une électrovanne de sécurité gaz à réarmement manuel (intervention humaine nécessaire pour la remise en service de la chaufferie).
  • Niveau 3 : Uniquement pour les très grosses chaufferies à gaz, à 60 % de la LIE au maximum, action directe sur le TGBT et coupure totale de toute source d’alimentation électrique (à l’exception de la centrale de détection gaz)

Les détecteurs gaz en chaufferie

Le détecteur de gaz à l'intérieur d'une chaufferie est un élément indispensable à la sécurité des travailleurs. Doté d'une haute technologie, les détecteurs alertent rapidement en cas de fuite dans les chaufferies à gaz. Certains sont adaptés pour les zones ATEX.

Détecteur 4 gaz MX4-VENTIS (EXPLO, O2, CO, H2S)

Détecteur gaz fixe OLCT10 - gaz explosifs et toxiques

Détecteur gaz ATEX OLCT100 (gaz explosifs, toxiques, réfrigérants)

Centrale de détection gaz MX32N numérique jusqu’à 8 entrées capteurs gaz

Les composants pour ligne AIR/GAZ en chaufferie

Le principal asservissement en cas de présence inopinée de gaz (et le plus efficace) est la coupure de l'alimentation gaz par une électrovanne de sécurité gaz à réarmement automatique ou manuel (de préférence). L'alimentation électrique de cette électrovanne passant par la centrale de détection gaz (relais en sécurité positive), celle-ci se fermera par manque de tension en cas d'alarme...

Electrovanne gaz à réarmement manuel 360 mbar ELK600

Electrovanne gaz à réarmement automatique 360 mbar ELK700

Pressostat air-gaz haute pression DWR (de 1 à 6 bar)

Boite sous verre dormant BSVD pour vanne de coupure gaz